Vous êtes dans : Accueil > Découvrir > Découvrir les environs de Senlis > Les activités autour de Senlis > Le Parc Jean-Jacques Rousseau

Le Parc Jean-Jacques Rousseau

© Parc JJ Rousseau

Plus qu'un jardin paysager, le Parc Jean-Jacques Rousseau est l’un des plus beaux parc à fabriques du 18e siècle offert à la visite. Son visiteur le plus emblématique, Jean-Jacques Rousseau, y passa les dernières semaines de sa vie avant d’y être enterré sur l'Île des Peupliers.

 

Présentation

Les soixante hectares du Parc Jean-Jacques Rousseau  ne représentent que la partie sud d’un vaste ensemble conçu dès 1766 par le marquis René-Louis de Girardin. Les jardins d’Ermenonville, constitués autour du château, incluaient le "Parc au nord" de ce dernier et le "Désert" situé au nord-ouest, et avoisinaient les 200 hectares.
Personnalité éprise de l’esprit et des progrès de son temps, le Marquis est influencé par ses nombreux voyages où jardins anglais et campagne toscane nourrissent son inspiration, tout comme l’Antiquité et de nombreuses lectures. Une culture classique, une sensibilité aux arts et à la nature, des idéaux politiques, tout ceci se donne à lire dans ce projet paysager inédit. Caractéristique du XVIIIe siècle, une nouvelle idée de la nature s’impose : non pas allées rectilignes, parterres dessinés ou arbres taillés qui diraient la suprématie de l’homme sur la nature, mais une mise en scène subtile d’une nature célébrée pour sa beauté sauvage, qui n’en demeure pas moins magnifiée et composée.

À l’opposé du jardin "à la française" qui impose des cheminements comme des points de vue, les jardins d’Ermenonville célèbrent ainsi l’émancipation de l’individu à travers la promenade : le corps déambule librement dans les sentiers qu’il choisit, et le regard va à la rencontre de ces « tableaux paysagers » qui font le lien entre peinture de paysage et jardin. Le regard, au fil de la marche, oscille entre tableaux composés, scènes paysagères et détails travaillés.
Plus qu’un jardin, Ermenonville est un projet de société, reflet d’une époque et de l’esprit innovant de son créateur : société heureuse inspirée d’un passé pastoral et païen pour redéfinir la relation de l’homme à la nature, où le respect et l’agriculture jouent un rôle prépondérant. 
Le loisir complète ce microcosme avec jeu d’arc et espace de danse, canotage sur l’étang et jeux traditionnels mais aussi célébrations et divertissements réguliers que le Centre culturel de rencontre implanté sur le site prolonge par une programmation culturelle généreuse et variée.

Adresse :
1 rue René de Girardin 
 60950 Ermenonville

Ouvert à partir du 1er juillet jusqu'au 31 octobre, du mercredi au dimanche de 11h à 18h, entrée gratuite.

 

Ajouter à mon carnet de voyage

Partager cette page